[3DS] Test de Lifespeed

Les jeux de courses futuristes ne sont pas vraiment le style le plus populaire ces dernières années. Alors quand je vois un titre tel que LifeSpeed de Wee Man Studios pointer son nez, c’est avec un plaisir non dissimulé que j’allume ma Nintendo New 3DS, le télécharge sur l’eshop puis le lance après quelques minutes de patience. Le jeu sera-t-il au niveau des espérances suscitées par son teaser ?

PAS DE CHICHI JUSTE L’ESSENTIEL… OU PRESQUE.
Une fois le jeu lancé et passé le logo du studio, il est temps de découvrir le menu d’accueil qui correspond globalement aux différents modes de jeu. Il vous sera ainsi possible de choisir entre Histoire, Course Simple et Tournoi. À ces trois modes de jeu, s’ajoute un dernier bouton qui permet d’accéder au classement en ligne des meilleurs coureurs.

Vous pensez courir pour la gloire ? Pas du tout, vous vous battez pour la survie de votre planète. En effet, dans le mode Histoire vous découvrez qu’il y a près de 1 000 ans la Grande Guerre a failli détruire la galaxie. Afin d’éviter cela, le United Government fût créé à la guerre et le LifeSpeed fût instauré. Celui-ci a pour but de régler les conflits concernant les ressources et d’assurer la survie de sa propre planète. Chaque course présente donc un réel enjeu qui est raconté entre les courses sous forme d’une BD stylisée très agréable à l’œil et qui complète bien l’ambiance futuriste du titre même si, il faut l’avouer, l’histoire reste globalement simpliste.


En ce qui me concerne, j’ai vraiment trouvé sympathique ces interludes entre chaque course. Dommage cependant que la localisation française ne soit pas de qualité : erreurs de frappe, fautes d’orthographe et de conjugaison sont malheureusement assez fréquentes, que ce soit au niveau du mode Histoire que dans certains menus du jeu.

Il est à signaler que le mode Histoire se termine assez rapidement, LifeSpeed ne proposant que 8 pistes disséminées sur 4 mondes et que vous ne pourrez pas choisir votre personnage puisque vous incarnerez Cypher Reid.

Les modes Course Simple et Tournoi sont disponibles dès le début du jeu, nul besoin de suivre l’Histoire. Dans ces deux modes, il vous sera possible de choisir le coureur que vous souhaitez incarner. Chaque coureur utilise un véhicule aux caractéristiques uniques, à vous donc de choisir le véhicule qui vous conviendra le mieux. Quel que soit le mode de jeu choisi, vous aurez accès à 4 niveaux de difficulté allant de « Rookie » à « L’élu » mais malheureusement aucun ne propose de jouer à plusieurs. Exit donc les parties endiablées avec des amis en local ou avec la fine fleur des coureurs issus d’internet. L’absence de multijoueur dans LifeSpeed est d’autant plus regrettable que ce type de jeu s’y prête plutôt bien.



Lire la suite sur le site de JeGeekJePlay pour lequel j'ai rédigé ce test: [3DS] Le test de Lifespeed
Partager sur Google Plus

Article par ikekreham

Rédacteur sur Geek Players Club (http://www.geekplayersclub.fr/)
Testeur Nintendo pour JeGeekJePlay (http://www.jegeekjeplay.fr/)
Accros aux nouvelles technos, informatique, domotique, jeux vidéo et tout ce qui se bidouille sont mes amis.
    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire