Carmageddon: Max Damage, le carnage commence le 3 mai 2016 sur PS4 et Xbox One.


Si vous êtes nés dans les années '80, il y a de fortes chances que vous ayez connus Carmageddon, ce jeu de course qui avait fait sensation, aussi bien positivement que négativement du fait de la nature sanglante des courses et du côté amoral du titre. En effet, si de nos jours écraser un passant par exemple, est devenu assez commun grâce à l’avènement de titres tels que GTA, il n'en était pas de même en 1997 et 1998 années d'apparition du titre respectivement sur PC/Mac et Playstation/Nintendo 64.

Depuis la licence avait quelques peu disparu de nos écrans, si ce n'est un retour peu remarqué sur iOS et Android en 2012/2013.

Carmageddon: Max Damage sera disponible le 3 mai 2016 sur PS4 et Xbox One.


Au programme de ce nouvel opus, le studio non annonce:
  • La présence de plus de 30 machines différentes et ayant des caractéristiques propres.
  • Une dizaine de vastes environnements à explorer.
  • Des cibles mobiles qu'ils vous faudra traquer afin de gagner des points, parmi lesquelles des passants en chaise roulante, des scooters pour personnes à mobilité réduite, des cyclistes, des ours et des aliens. 
  • Un mode carrière comprenant 6 différents types d'événements.
  • Un mode multijoueur en ligne proposant 4 modes de jeu.
  • Un mode 'Action Replay' qui vous permettra de revoir à loisir vos meilleurs moments.
  • Plus de 90 boots, une gestion fine des dommages subits et du système de réparation, du sang, des rire et bien plus encore.

Pour vous faire une idée plus précise de ce titre à venir, n'hésitez pas à regarder le trailer d'annonce ci-dessous. Attention: ce trailer est classé PEGI 18, 

>
Carmageddon; Max Damage - Nouveau Trailer d'annonce.
Partager sur Google Plus

Article par ikekreham

Rédacteur sur Geek Players Club (http://www.geekplayersclub.fr/)
Testeur Nintendo pour JeGeekJePlay (http://www.jegeekjeplay.fr/)
Accros aux nouvelles technos, informatique, domotique, jeux vidéo et tout ce qui se bidouille sont mes amis.
    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire