Découverte d'Arnice et Lilysse, personnages principaux de Nights of Azure.

Sorti à l'origine au Japon cet automne sous le titre Yorunonai Kuni, Nights of Azure, nouveau titre du studio GUST édité par Koch Media, raconte l'histoire épique et tragique de deux amies prises dans les mailles du destin et confrontées à un choix impossible qui mettra à l'épreuve leur loyauté et leurs limites personnelles.

Aujourd'hui, Koei Tecmo nous présente les deux personnages principaux de ce RPG: Arnice et Lilysse.

Se déroulant à Ruswal, un royaume volant inexploré de la mer du nord, Nights of Azure est l'histoire d'une terre où les nuits sont peuplées de démons dont le sang est de couleur azur. Dans ce royaume, peu de gens ont la force de sortir après la tombée la nuit et de se mesurer à ces monstres. Parmi eux se trouve l'héroïne, Arnice, appartenant au groupe de chevaliers de la Curia, est la protagoniste principale de Nights of Azure. Bien qu'elle soit très douée une épée à la main, ses talents ne sont pas seulement le produit de sa formation. Arnice possède un peu de sang démoniaque et c'est la seule humaine à avoir touché du sang d'Azure et à avoir survécu ! Elle ne s'en est néanmoins pas sortie complètement indemne et les implications de cet accident sont rapidement devenues évidentes... Elle possède, entre autres choses, de nombreuses capacités uniques, dont celle d'invoquer des monstres pour l'aider au combat.




Lilysse, quant à elle, est une élue mais également la meilleure amie d'Arnice. Leur amitié est un des éléments importants du scénario et l'issue du jeu sera largement affectée par la façon dont les joueurs l'intégreront dans leurs choix.


Nights of Azure sortira le 1er avril 2016 sur PS4.
Partager sur Google Plus

Article par ikekreham

Rédacteur sur Geek Players Club (http://www.geekplayersclub.fr/)
Testeur Nintendo pour JeGeekJePlay (http://www.jegeekjeplay.fr/)
Accros aux nouvelles technos, informatique, domotique, jeux vidéo et tout ce qui se bidouille sont mes amis.
    Commentaire Blogger
    Commentaire Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire